Aperçu espèce: l’esturgeon jaune

Pleins feux sur les espèces : Esturgeon jaune

Familiarisez-vous avec quelques espèces en péril de la ZICO Lac Deschênes. Cette semaine, notre chronique vous présente l’Esturgeon jaune.

Lake Sturgeon

Esturgeon jaune

Nom scientifique : Acipanser fulvescens
Statut LEP : Espèce non inscrite; Ontario : espèce menacée; Québec : espèce susceptible d’être désignée menacée
Groupe taxonomique : Poissons
Taille : Plus de 2 mètres de long; Poids : Jusqu’à 180 kg

L’esturgeon jaune est le plus gros poisson d’eau douce au Canada. On le reconnaît facilement par ses rangées de plaques osseuses externes très visibles le long du corps qui sont plus apparentes chez les larves et les juvéniles. Le museau est allongé avec 4 barbillons qui pendent près de la bouche. L’esturgeon jaune a certaines caractéristiques du requin, comme un squelette cartilagineux et une nageoire de plus à l’arrière, appelée nageoire caudale, pour l’aider à manœuvrer.

Cette espèce vit à des profondeurs d’au moins 5 mètres, mais pas au-delà de 20 mètres. Pour la période du frai, l’esturgeon jaune se déplace vers les eaux moins profondes (de 0,6 à 5 mètres de profondeur) de lacs et de rivières où les courants sont forts, et aussi dans les hauts-fonds. L’esturgeon jaune fraye dans les eaux vives – chutes, rapides, barrages – au substrat constitué d’argile dure, de sable, de gravier ou de blocs rocheux. Cette espèce peut parcourir 400 km pour atteindre son lieu de frai, et chaque année elle retourne à l’endroit de sa naissance. Lorsque l’esturgeon jaune ne peut pas frayer dans son lieu habituel, il le fera dans des eaux plus profondes où l’habitat est similaire au sien.

Le mâle atteint sa maturité sexuelle entre 18 et 20 ans, et la femelle entre 20 et 24 ans. La femelle peut vivre environ 150 ans, alors que la moyenne de vie du mâle est de 55 ans. Selon sa taille, l’esturgeon jaune peut pondre entre 50 000 et 1 000 000 d’œufs. L’incubation dure de 7 à 10 jours dans des eaux où la température oscille entre 13 et 15 ̊C.

Cette espèce est menacée en raison de sa surpêche à la fin des années 1800 et au début des années 1900. Au départ, on le pêchait parce qu’il endommageait l’équipement de pêche, mais un marché pour sa chair et ses œufs s’est rapidement développé, et on en a fait un produit commercial.

Où peut-on voir cette espèce?
On trouve l’esturgeon jaune au Canada, de l’Alberta jusqu’au bassin du Saint-Laurent au Québec, et du sud de la région de la Baie d’Hudson jusqu’au bassin du fleuve Mississippi vers le sud jusqu’à l’Alabama. Cette espèce est en abondance dans les Grands Lacs et le haut Saint-Laurent, dans le nord-ouest de l’Ontario, et au sud de la Baie d’Hudson et la Baie James.

Le saviez-vous?
•    On dit de l’esturgeon jaune qu’il est un fossile vivant parce qu’il s’est très peu transformé depuis la période dévonienne.
•    Le plus gros esturgeon jaune jamais répertorié a été trouvé dans la rivière Roseau au Manitoba : il pesait 185 kg et mesurait 4,6 m de long.
•    L’esturgeon jaune est la seule espèce d’esturgeons d’eau douce que l’on trouve dans les eaux canadiennes.
•    Le plus vieil esturgeon jaune a été trouvé dans le lac Huron et il avait 155 ans.
•    Cette espèce est omnivore, c’est-à-dire qu’elle se nourrit de plantes et d’espèces vivantes.

Consultez ce blogue chaque semaine pour connaître l’une des espèces à risque que vous pouvez observer au Lac Deschênes. Signalez vos observations du Bruant de Henslow ou d’autres espèces rares au Service canadien de la faune en composant le 819.997.2800 ou sur le site Web du Centre d’information sur le patrimoine naturel du Ministère des Richesses naturelles. N’oubliez pas d’inclure une photo et le lieu!

 cette initiative est financee par