Nature Canada

Travaille pour prospérer

Récolte ton pognon et protège la nature.

Travaille pour prospérer est un programme de Nature Canada conçu pour relier les jeunes racialisés à des emplois qui font la promotion de la nature et la protège. Inscris-toi sur notre liste pour recevoir des mises à jour et connaître les offres d’emploi!

Travaille

Nos employeurs partenaires offrent plusieurs types d’emplois, tant de bureau que de terrain. Des emplois sont offerts tant en sciences, qu’en enseignement, en administration et plus encore!

Prospère

Apprends comment des organisations protègent la nature, et comment tu peux le faire toi aussi! Et en prime, acquiers des compétences professionnelles et développe ton réseau professionnel.

Récolte ton pognon

Penses-y : non seulement tu recevras de la formation en recherche d’emploi, mais tu gagneras 17,50 $/heure, quel que soit l’emploi choisi ou obtenu – et cela pendant 8 à 16 semaines.

Inscris-toi

Remplis le formulaire ci-dessous pour faire partie des candidats-tes. Si tu as des difficultés techniques, envoie un courriel à travaillepourprosperer@naturecanada.ca pour obtenir du soutien et connaître d’autres moyens pour postuler.

En soumettant ce formulaire, tu consens à recevoir des mises à jour par courriel et texto au sujet d’activités de campagne, d’emplois et d’occasions de bénévolat à Nature Canada. Nous respectons ta vie privée, et tu pourras te désabonner en tout temps.

Foire aux questions

Avez-vous encore d’autres questions ? Envoyez un courriel à travaillepourprosperer@naturecanada.ca et nous nous empresserons d’y donner suite !

Qui peut postuler les emplois du programme Travaille pour prospérer ?

Les jeunes de tout le Canada :

  • Âgés de 15 à 30 ans (inclusivement) 
  • Autorisés à travailler au Canada
  • Citoyens-nes canadiens-nes, résidents-es permanents-es ou ayant reçu le statut de réfugié-e
  • S’identifiant comme PANDC (personne autochtone, noire et/ou de couleur)

Qui peut afficher des emplois dans le programme Travaille pour prospérer et recevoir la subvention salariale ?

Les organisations dont les activités sont axées sur la conservation ou l’appréciation de la nature. Il peut s’agir : 

  • OSBL (p. ex., groupes voués à la nature, écoles forestières, organismes de justice sociale)
  • Organismes à but lucratif (groupes de randonnée, fermes)
  • Organisations/gouvernements autochtones  
  • Établissement d’enseignement / Institutions culturelles

Quelle est la date limite pour présenter une demande ?

Nous accueillons les demandes en tout temps. 

Les postes offerts doivent-ils être à temps plein ?

Ils peuvent être à temps plein ou à temps partiel.

Combien de temps doivent durer les emplois ?

Les emplois à temps plein durent de 8 à 16 semaines. Les stages à temps partiel peuvent être plus longs, contactez-nous pour plus d’informations.

Quel genre de formation est offert aux jeunes dans le cadre du programme ?

Un autre but du programme est d’offrir aux jeunes des possibilités d’acquisition de compétences et de les exposer à divers leaders du secteur de la conservation et de la promotion de la nature. Nous voulons aussi créer une communauté! Nous veillerons à ce que les jeunes participants forment un réseau et puissent échanger sur ce qu’ils apprennent et les défis qu’ils doivent relever. Nous inviterons des conférenciers et présenterons le profil de leaders PANDC œuvrant dans les domaines de l’environnement et dans d’autres domaines. 

Quel est le salaire que nous devons verser aux jeunes ?

Tous les postes subventionnés par le biais du programme Travaille pour prospérer doivent comporter un salaire d’au moins 17,50 $/heure. Ce niveau a été établi afin d’assurer un salaire de subsistance aux jeunes participants. Une subvention correspondant à 50 % du salaire et aux coûts de l’employeur est offerte par le programme Travaille pour prospérer.

Que signifie l’acronyme PANDC ?

PANDC signifie : personnes autochtones, noires et/ou de couleur

Pourquoi le programme s’adresse-t-il seulement aux jeunes PANDC ?

La protection de la nature représente un enjeu de justice raciale. L’équité et la lutte contre le racisme sont cruciales pour la protection de la nature. Nous souhaitons créer un monde où les humains et la nature fleurissent, et nous devons tous faire des efforts pour provoquer des changements durables.

Pour les jeunes racialisés, acquérir de l’expérience et trouver de l’emploi dans des activités liées à la nature est particulièrement difficile. Il y a peu de personnes racialisées qui font partie d’organisations de protection et de promotion de la nature, et c’est pourquoi les jeunes racialisés ne s’imaginent pas dans ces rôles. 

Que signifie le terme « racialisé » ?

Les communautés racialisées englobent toutes les personnes non blanches, y compris les Autochtones. Le terme « racialisé » est la reconnaissance du fait que les obstacles auxquels sont confrontées ces communautés sont ancrés dans les préjugés raciaux de la société et ne sont pas un produit de l’identité. Les communautés racialisées ne sont pas monolithiques, et chaque communauté et personne vit des expériences différentes. 

Quelles sont les autres initiatives mises sur pied par Nature Canada pour devenir un meilleur allié ?

Nature Canada a entrepris un cheminement afin de concrétiser son engagement de faire progresser l’égalité raciale et des genres, de même que les droits des Autochtones et la réconciliation avec les Autochtones. Cet engagement fait partie de notre mission de découverte, de défense et de restauration de la nature. Nous considérons qu’il est prioritaire de mobiliser les communautés racialisées dans notre domaine. Ces efforts touchent au cœur même de notre culture organisationnelle à tous les niveaux, de la gouvernance à la mise en œuvre des programmes. 

En temps de pandémie…

À cet égard, les organisations doivent décrire les mesures qu’elles ont mises de l’avant afin d’assurer la sécurité dans le cadre de la pandémie de COVID-19, et quels en seront les effets sur les jeunes employés (par exemple, télétravail, fourniture d’un ordinateur portable, protocoles d’hygiène). Nous invitons les organisations partenaires à en discuter dans le cadre du processus d’entrevue.

Voulez-vous aider?

La nature sauvage du Canada fait l’envie du monde entier. C’est notre devoir de garder notre pays fort et vert.

Faire un don