1-800-267-4088 info@naturecanada.ca English
  Get the latest nature news! 
 

Aire marine nationale de conservation

Nature Canada / Ce qu’on fait / VoixNature / Parcs et zones protégées / Aire marine nationale de conservation

Qu’est-ce qu’une aire marine nationale de conservation?

Les aires marines nationales de conservation sont des aires marines gérées pour une utilisation durable, à l’intérieur desquelles se trouvent de petites zones de haute protection. Elles comprennent le fond marin, la colonne d’eau qui le recouvre et toutes les espèces qui y habitent. Elles peuvent également inclure les terres humides, les estuaires, les îles et d’autres terres côtières.

Les aires marines nationales de conservation sont protégées contre certaines activités telles que le déversement en mer, l’exploitation minière sous-marine, le développement et l’exploration pétrolière et gazière. Les aires marines nationales de conservation sont créées pour représenter une région maritime et pour démontrer comment les mesures de protection et de conservation peuvent s’harmoniser avec l’utilisation des ressources dans les écosystèmes marins.

La conservation marine chez Nature Canada

En 1996, Nature Canada a élaboré son Programme de conservation marine en reconnaissance du fait que les écosystèmes marins étaient tout autant affectés par l’activité humaine que les écosystèmes terrestres. À cette époque, la Loi sur les parcs nationaux du Canada était conçue pour orienter la conservation et la protection uniquement sur terre. Alors, cette année-là, Nature Canada a commencé à revendiquer une nouvelle législation qui permettrait la création d’aires marines nationales de conservation. Au cours années qui ont suivies, nous avons rencontré des décideurs politiques du gouvernement fédéral, nous avons témoigné lors des audiences et lancé une campagne destinée à sensibiliser le public aux aires marines de conservation.

Le lac Supérieur fut un des premiers sites que nous avons identifiés comme endroit idéal pour une aire protégée. Le gouvernement du Canada a annoncé la création d’une nouvelle zone marine nationale de conservation sur la rive nord du lac Supérieur en octobre 2007.

Dans les années 2000 et 2001, le personnel de Nature Canada a travaillé de concert avec les décideurs gouvernementaux afin de renforcer le projet de loi fédérale C-10; la « Loi concernant les aires marines nationales de conservation du Canada », introduite en février 2001. Un projet de loi similaire est mort lors de l’élection de novembre 2000; après que Nature Canada et nos partenaires aient déployé d’importants efforts à l’améliorer. Nature Canada a consacré d’innombrables heures afin de faire adopter la Loi nationale sur les aires marines de conservation en 2002.

En 2002, le premier ministre a annoncé son engagement à créer cinq nouveaux parcs marins au cours des cinq prochaines années. Pendant les trois années qui ont précédé cette annonce, nous avons travaillé directement avec les chefs de gouvernement pour allouer de nouvelles ressources à Parcs Canada afin qu’ils puissent s’acquitter de leur mandat de protection. À la fin du mois de mars 2003, nous obtenions un engagement ferme d’un investissement de 219 millions de dollars sur cinq ans et de 54 millions de dollars de financement continu par la suite.

Nous continuons à faire pression pour obtenir plus d’aires marines de conservation. En tant que membre de la Coalition du budget vert, Nature Canada, en collaboration avec 19 autres organismes environnementaux et de conservation, a lancé un appel pour la mise en place d’un système national d’aires marines protégées d’ici 2012. Cela se traduirait par 14 nouvelles aires marines nationales de conservation, y compris le mont sous-marin Bowie de la côte nord de la Colombie-Britannique et Iquali qluug au large de l’île de Baffin, au Nunavut.

Retour en haut