1-800-267-4088 info@naturecanada.ca English
  Get the latest nature news! 
 

Les animaux sauvages

Nature Canada / À propos / FAQ / Les animaux sauvages

Animal sauvage malade, blessé ou abandonné

La faune fait partie de la nature sauvage. Il peut arriver que les gens trouvent de jeunes animaux sauvages qui semblent être abandonnés, malades ou blessés. Le public doit éviter de manipuler les animaux sauvages pour prévenir les morsures et les égratignures. Certaines espèces peuvent être porteuses de maladies et de parasites qui sont nocifs pour les humains. Les animaux blessés nécessitent également des soins spécialisés et rapides afin de pouvoir se rétablir et revenir à l’état sauvage. En vertu de la Loi sur la protection du poisson et de la faune de l’Ontario, une personne peut garder un animal sauvage que pendant 24 heures afin de le transporter à un gardien d’animaux sauvages à des fins de garde ou de soins médicaux, ou pour le transférer après sa capture en tant « qu’animal à problème ».

Les jeunes animaux sauvages ne font pas de bons animaux de compagnie car ils deviennent difficiles à gérer au fur et à mesure qu’ils grandissent. Les animaux sauvages apprivoisés par les humains et relâchés dans la nature ont de faibles chances de survivre car ils n’ont pas les compétences nécessaires pour rester en vie. Ils peuvent également être attirés par les gens, ce qui pourrait entrainer une mort prématurée. Les animaux sauvages peuvent également être attirés dans les propriétés où abri et / ou nourriture sont offerts, ce qui cause des conflits et des dommages à la propriété.

Les animaux abandonnés

baby deer_enewsjuly07

Un jeune animal qui se trouve seul ne veut pas nécessairement dire qu’il est abandonné. Il est normal pour certaines espèces de laisser leur progéniture seuls temporairement, surtout pendant la journée. Par exemple, les cerfs et les lapins passent une grande partie de la journée loin de leurs petits qui sont bien camouflés afin de minimiser le risque d’être trouvés par des prédateurs.

Une exception serait l’opossum de Virginie, qui passent les trois premiers mois de sa vie dans la poche de sa mère. Si vous trouvez un opossum juvénile seul, il est raisonnable de présumer qu’il a besoin d’aide.

Voici des façons de savoir si un jeune animal a réellement été abandonné:

  • Jeter un coup d’œil sur l’animal périodiquement pendant 24 à 48 heures pour voir s’il s’y trouve toujours, mais gardez vos distances.
  • Gardez les chats et les chiens loin de la zone où le jeune animal se trouve; l’adulte ne reviendra pas s’il y a du bruit ou si des prédateurs ou des gens sont à proximité.

Voici des façons de savoir si un jeune animal est abandonné, blessé ou malade:

  • Il y a trace de sang, de blessures ou de gonflement sur ​​le corps
  • L’animal est léthargique ou froid au toucher
  • Son corps est couvert de puces
  • Une perte inhabituelle ou inégale de fourrure ou de plumes
  • L’animal émet des sons et / ou suit les humains
  • Un faon qui erre
  • L’animal entre en contact avec un chat domestique
  • Une respiration difficile ou rauque, ou des éternuements
  • Une patte ou une aile pendante
  • Les yeux sont fermés
  • La tête nichée sous l’aile

La meilleure approche est de toujours laisser un jeune animal sauvage tranquille, sauf si vous êtes certain qu’il a été abandonné ou qu’il est blessé.

Si vous trouvez un animal sauvage blessé, malade ou abandonné, contactez un gardien d’animaux sauvages qui est en mesure de fournir des soins spécialisés nécessaires et de façon immédiate. Si vous devez manipuler l’animal, demander l’avis d’un gardien d’animaux sauvages afin d’éviter les risques de blessures pour vous et pour l’animal. Porter des vêtements et des équipements de protection, tels que des gants de cuir, afin d’éviter les piqûres ou les égratignures, et se laver les mains après avoir manipulé l’animal.

Les animaux sauvages malades ou morts

Si vous pensez qu’il y a un risque pour la santé publique provenant d’un animal sauvage malade, comme par exemple la rage, ou si vous ou votre animal de compagnie est entré en contact avec un animal suspect de rage, communiquez immédiatement avec votre bureau local de santé publique. Si elle n’est pas traitée, la rage est mortelle pour les humains et pour les animaux. Les symptômes de la rage et de plusieurs autres maladies chez les animaux peuvent comprendre des tremblements, un comportement agressif, une paralysie partielle, des convulsions et une moins grande méfiance face aux humains.
Pour signaler la mort d’une corneille, d’un corbeau ou d’un geai bleu, contactez votre bureau local de la santé publique. Pour signaler d’autres animaux ou oiseaux morts, communiquez avec le Centre canadien coopératif de la santé de la faune.

À qui s’adresser:

Les centres provinciaux de réadaptation de la faune

Alberta

Provincial:Alberta Society for Injured Birds of Prey
Tél. 780-922-3024
Courriel. asibp@tic.ab.ca

Calgary Wildlife Rehabilitation Society (CWRS)
Tél. 403-239-2488
Courriel. calgaryw@telus.net
Web. www.calgarywildlife.org
 

Cochrane: Cochrane Ecological Institute – Cochrane Wildlife Reserve
Tél. 403-932-5632
Courriel. cei@nucleus.com
Web: www.ceinst.org
Les oiseaux migrateurs et chanteurs sont acceptés, ainsi que les animaux sauvages terrestres de grande et petite taille, les amphibiens indigènes, et la faune avienne.

Edmonton: Wildlife Rehabilitation Society of Edmonton
Tél. 780-914-4118
Courriel. WRSE@oanet.com
Web. www.wildlife-edm.ca
Toutes les espèces d’oiseaux sont acceptées ainsi que les petits mammifères, exceptés les mouffettes adultes (les jeunes sont acceptés), les chauves-souris, les pigeons, les plus gros mammifères, tels les chevreuils, les orignaux, etc.

Région de Lethbridge: Coaldale Rehabilitation Centre
Tél. 403-345-4262
Courriel. info@burrowingowl.com
Web. www.burrowingowl.com/about/contact.php 
Spécialisé en rapaces, n’accepte pas les oiseaux migrateurs et chanteurs, ou tout autre type d’animal. Peut fournir d’autres ressources. Organise des sessions d’apprentissage portant sur l’environnement qui se déroulent entre le 10 mai et le 10 septembre.

Red Deer: Medicine River Wildlife Rehabilitation Centre
Tél. 403-728-3467
Courriel. info@mrwc.ca
Web. www.medicineriverwildlifecentre.ca
Accepte les oiseaux migrateurs et chanteurs, les rapaces et toutes autres espèces de la région.

 

Colombie-Britannique

Provincial: Wildlife Rehabilitators Network of British Columbia
Tél. 250-847-5101
Courriel. info@wrnbc.org

 

Abbotsford: Elizabeth’s Wildlife Centre Society
Tél. 604-852-9173
Courriel. elizmelnick@shaw.ca
*En cas d’urgence, alerter par téléphone*
Web. www.elizabethswildlifecenter.org
Accepte les (spécialisé en) oiseaux migrateurs et chanteurs, ainsi que les petits mammifères (écureuils, opossums, lapins)

Courtenay: Mountainaire Avian Rescue Society
Tél. 250-337-2021
Courriel. mars@wingtips.org
Web. www.wingtips.org
Accepte les oiseaux migrateurs et chanteurs. Accepte les chevreuils durant l’été, et d’autres animaux sauvages à des fins de transport.

Delta: O.W.L. Rehab Society
Tél. 604-946-3171
Courriel. owlrehab@dccnet.com
Web. www.owlcanada.org
Les oiseaux de proie seulement, aucun oiseau migrateur ou chanteur (uniquement les oiseaux morts pour nourriture)

Langley: Critter Care Wildlife Society
Tél. 604-530-2064
Courriel. crittercare1@shaw.ca
Web. www.crittercarewildlife.org/index.php
Fait la réadaptation des animaux indigènes, de l’écureuil aux oursons de l’ours noir. N’accepte pas les oiseaux.

Prince Rupert: Prince Rupert Wildlife Rehab Shelter
Tél. 250-624-4159
Courriel. wildlife@citytel.net
Web. www.prwildlifeshelter.org/
Cet emplacement accepte les oiseaux migrateurs et chanteurs, ainsi que tout autre animal sauvage.

Vancouver: Marine Mammal Rescue, Vancouver Aquarium Marine Science Centre
Tél. 604-258-SEAL (7325)
Courriel. rescue@vanaqua.org
Web. www.vanaqua.org/
Cet emplacement n’accepte que les animaux marins et les tortues marines.

Victoria: BC SPCA Wild Arc – Wild Animal Rehabilitation Centre
Tél. 250-478-9453
Courriel. info@wildarc.com
Web. www.spca.bc.ca/branches/wild-arc/
Accepte les oiseaux migrateurs et chanteurs, ainsi que les mammifères, les reptiles et les amphibiens. Administre des soins aux animaux indigènes et non indigènes, sauf pour les espèces d’animaux de proie (ours, couguars, loups)

 

Manitoba

Winnipeg: Prairie Wildlife Rehabilitation Centre
Tél. 204-510-1855
Courriel. pwrcentre@gmail.com
Web. www.pwildlife.ca
Cet emplacement accepte toutes les espèces d’oiseaux migrateurs et chanteurs, ainsi que les reptiles et les mammifères de petite et moyenne taille (sauf les chevreuils, les mouffettes et les ratons laveurs).

Winnipeg: The Wildlife Haven Rehabilitation Centre
Tél. 204-878-3740
Courriel. info@wildlifehaven.ca
Web. www.wildlifehaven.ca
Cet emplacement reçoit environ 1 700 animaux chaque année. Le Centre est équipé pour s’occuper de toutes les espèces d’oiseaux, y compris les grands oiseaux de proie et les hérons, ainsi que la plupart des mammifères indigènes du Manitoba.

 

Nouveau-Brunswick

Moncton: SPA du Grand Moncton
Tél. 506-857-8698
Courriel. Nanette@monctonspca.ca
Web. www.monctonspca.ca/
Héberge et transfert les animaux sauvages vers des centres de réadaptation.

Sackville: Atlantic Wildlife Institute
Tél. 506-364-1902
Courriel. awi@xplornet.com
Web. atlanticwildlife.ca
Accepte les oiseaux migrateurs et chanteurs, toutes les espèces d’animaux sauvages, y compris les espèces en péril.

 

Nouvelle-Écosse

Comté de Colchester (Hilden): Cobequid Wildlife Rehabilitation Center
Tél. 902-893-0253
Courriel cwrc@cwrc.net
Web. cwrc.net/cms/wp/ 
Cet emplacement accepte toutes les espèces d’oiseaux, y compris les oiseaux migrateurs et chanteurs, ainsi que les petits mammifères, les reptiles et les amphibiens.

Seaforth: Hope for Wildlife Society
Tél. 902-407-WILD (9453)
Courriel. info@hopeforwildlife.net
Web. www.hopeforwildlife.net/
Accepte toutes les espèces sauvages indigènes de la Nouvelle-Écosse, ainsi que les oiseaux migrateurs et chanteurs.

Parc faunique provincial Shubenacadie
Tél. 902-758-2040
Courriel. visserbj@gov.ns.ca
Web. wildlifepark.gov.ns.ca
Cet emplacement accepte toutes les espèces sauvages indigènes ainsi que les oiseaux migrateurs et chanteurs.

Ontario

Province de l’Ontario: Ontario Wildlife Rescue
Tél. 416-436-9892
Courriel. info@ontariowildliferescue.ca
Web. www.ontariowildliferescue.ca/

Kitchener-Waterloo: Turtle Haven
Tél. 519-745-4334
Courriel. uros@sympatico.ca
Web. www.turtlehaven.ca/
Se spécialise en tortues indigènes. Possède une liste de gardiens d’animaux sauvages dans la région de Waterloo qui acceptent les oiseaux migrateurs et chanteurs.

Ottawa: Wild Bird Care Centre
Tél. 613-828-2849
Courriel. mojo@wildbirdcarecentre.org
Web. www.wildbirdcarecentre.org/
Cet emplacement accepte toutes les espèces d’oiseaux, dont les rapaces, les oiseaux aquatiques et les oiseaux migrateurs et chanteurs.

Comté d’Ottawa (North Gower): Rideau Valley Wildlife Sanctuary
Tél. 613-258-9480
Courriel. rideauwildlife@ripnet.com
Web. www.rideauwildlife.org/
Accepte les mammifères sauvages et les tortues

Rockwood: SOAR – Songbirds Only Avian Rehabilitation
Tél. 519-856-4510
Courriel. drake@sentex.net
Web. soar-southernontario.org/
Accepte les oiseaux migrateurs et chanteurs seulement.

Toronto: Toronto Wildlife Centre
Tél. 416-631-0662
Web. www.torontowildlifecentre.com/ 

Utterson: A Wing And A Prayer, Muskoka Centre for Wild Birds
Tél. 705-385-1488
Accepte toutes les espèces d’oiseaux, ainsi que les oiseaux migrateurs et chanteurs. Peut diriger les mammifères et d’autres animaux vers les centres fauniques régionaux.

Windsor: Erie Wildlife Rescue, Inc.
Tél. 519-969-3919
Courriel. ewr@bellnet.ca
Web. www.eriewildliferescue.ca/ 
Accepte toutes les espèces indigènes de la région, ainsi que les oiseaux migrateurs et chanteurs.

 

Québec

Montréal: Urban Animal Advocates, Wildlife Rescue and Rehabilitation Centre
Tél. 514-366-9965
Courriel. urbananimaladvocates@hotmail.com
Web. www.urbananimaladvocates.ca/
Accepte toutes les espèces, y compris les oiseaux migrateurs et chanteurs.

Région sud-ouest, Montérégie (Hudson) : Le Nichoir, centre de réadaptation pour oiseaux sauvages

Tél. 450-458-2809
Web. lenichoir.org/ 
Accepte les oiseaux ainsi que les migratoires et chanteurs.

 

Saskatchewan

Province de la Saskatchewan: Wildlife Rehabilitation Society of Saskatchewan
Tél. 306-242-7177
Courriel. info@wrsos.org
Web. www.wrsos.org

Moose Jaw: Saskatchewan Burrowing Owl Interpretive Centre
Tél. 306-692-8710
Courriel. sboic@sasktel.net
Web. www.skburrowingowl.ca/ 
Ce n’est pas un centre de réadaptation, mais bien un centre éducatif. Ils accepteront des chevêches des terriers pour la réadaptation seulement.

Yukon

Whitehorse: Yukon Wildlife Preserve
Tél. 867-456-7328
Web. www.yukonwildlife.ca/
Information compilée par Brett Hare, bénévole de Nature Canada

Retour en haut